Pirats art network en danger – Les fondateurs cherchent des partenaires et mécènes

Pirats Art Network est un lieu particulier sur Second Life. Un lieu uniquement destiné à l’art, sous toutes ses formes. Pour les « anciens », mais aussi nouveaux sur Second Life, PAN est reconnu comme un des espaces d’exposition de référence.

Les fondateurs cherchent des soutiens, partenaires, mécènes.

Second Life est une plateforme très riche. Nous pouvons y découvrir des designer, builder, des génies en créations 3D, des formes de réseaux sociaux, des activités ludiques en tout genre, rôle play, mais aussi culturelles et artistiques . Cette dernière facette est la plus fragile parce que non rentable. Elle est le fruit d’une volonté de partager quelque chose de différent mais aussi financé par des fonds propres. Pirats Art Network propose cette facette, et avec qualité.

Le texte de PAN :

 » Bonjour à tous,

Encore un lieu artistique en voie de disparition sur SL, Pirats est pour moi et pour beaucoup d’autres artistes internationaux un lieu d’exposition très important pour la communauté artistique et il serait vraiment dommage de voir Pirats rayé de Second Life.
Pour aider Pirats, voici quelques liens utiles:

http://www.ipetitions.com/petition/save-pirats/

http://www.pirats-art-network.org/p-34-membership_/_donations.html

(L’incontournable crowdfundig : http://www.indiegogo.com/Pirats-Art-Network-Project)

Des tips jars se trouvent sur tous les lieux Pirats.

Voici le manifeste écrit par les deux fondateurs:


Pirats Art Network est une association française, loi 1901, que nous avons créé en mars 2009 afin d’introduire et développer l’expression artistique dans un champ nouveau de l’espace numérique, les « mondes virtuels » et plus largement pour augmenter les synergies entre les domaines classiques de la promotion artistique et les nouveaux médias.
Pirats Art Network c’est aussi et surtout une idéologie. La volonté de recadrer la position de l’Art dans les spectres philosophique et social. Une autre manière d’aborder la promotion de la création en repositionnant au centre de cette activité ce qui en est le seul objet, l’expression artistique.
La valeur de l’Art est, pour beaucoup, devenue aujourd’hui la valeur de l’objet artistique qui se négocie sur un marché international en fonction du rapport escompté lors de l’acquisition. Posséder une oeuvre c’est investir dans un produit financier. L’hypocrisie de ce système va jusqu’à entourer ces échanges d’un sens artistique galvaudé et adapté au marché, d’un discours de surenchère de superlatifs quand aux qualités des oeuvres et des Artistes, qui n’ont pour but que de séduire les acheteurs.
Dans la tendance « people » de notre époque le client, l’heureux possesseur d’une oeuvre, devient aussi, voire plus, important que l’oeuvre elle-même, prenant par cette possession, tour à tour, une position d’homme de gout, d’avant-gardiste et de visionnaire.
Posséder une oeuvre, c’est s’offrir une image. Mais à quel prix ? Qui profite de ce narcissisme ?
Finalement, à l’issue de l’action créatrice, pour peu que l’artiste soit « bankable », l’oeuvre et son sens échappent à son créateur pour devenir produit de luxe, pièce unique qu’il est de bon ton de priser.
Des signifiants comme la subversion, l’insolence, utilisés par les artistes dans leur démarche de partage, d’éducation, de sensibilisation, deviennent des critères qualitatifs en terme d’image, perdant toute leur signification initiale.
C’est par ce constat que nous avons construit Pirats Art Network autour d’un autre modèle.
Second Life, ce monde virtuel que nous utilisons, était un espace vierge ou toutes les règles étaient à créer. Si beaucoup de tentatives de galeries virtuelles y existaient déjà, elles n’étaient que la reproduction maladroite de la réalité. De vrai-faux galeristes épris de reconnaissance sociale et s’appuyant pour cela sur la « célébrité » des artistes exposés. Comme dans le réel, aucune audace n’était permise, ébranler le système serait signer la fin de soi par la perte de son image. Son image et son portefeuille, car tous ces « Art Lovers », facturent la location des espaces et touchent des commissions sur les ventes.
Nos formations initiales aux Beaux-Arts, en histoire de l’Art, en communication événementielle artistique et en informatique, associées à notre passion pour la création, nous ont permis de travailler durant deux ans dans un esprit radicalement différent à faire de Pirats Art Network un prestataire au service des artistes et de leur création.
Nous disposons aujourd’hui de six galeries virtuelles et de nombreux espaces d’expositions accueillant 30 artistes en simultané, plus de 300 oeuvres pour lesquels nous organisons un vernissage hebdomadaire ainsi que toute la communication que cela nécessite aussi bien sur notre site internet que sur les réseaux sociaux tel que Facebook, Twitter, Myspace et les plateformes vidéos Youtube, Dailymotion et Vimeo.
Nous offrons aux artistes notre expertise et une prestation complète, tant en amont qu’en aval de l’événement et de l’exposition. Réalisation architecturales des galeries et des espaces d’exposition avec le souci d’accueillir le plus grand nombre de visiteurs dans un lieu convivial de partage, de discussion et surtout dans lesquels les travaux seront intégrés dans le respect des orientations artistiques de son créateur, conseil et choix des oeuvres à exposer en concertation avec l’artiste dont nous suivons l’évolution tout au long de l’année, harmonisation des exposition par le choix des artistes exposés dans un même espace, réalisation des flyers, de la communication et des invitations aux vernissages, réalisations de photographies et de vidéos des vernissages pour poursuivre la promotion au-delà de l’événement.
Toutes les prestations de l’association sont gratuites. Il n’existe aucune relation financière entre l’artiste et l’association. Quand aux relations contractuelles, l’artiste autorise l’association à utiliser l’image de ses créations et son nom dans le cadre exclusif de sa promotion, de rétrospectives et d’archives, sans aucune exclusivité.
Si le but de notre association est de promouvoir l’Art et l’Artiste, il ne peut être question d’avoir des actions qui iraient en contradiction avec leur plus grande diffusion.
Tout cela est fait dans une impartialité totale. Aucune communication de Pirats Art Network ne prend parti pour un artiste plus que pour un autre. Notre axe rédactionnel se contente d’être de l’information que nous voulons la plus sobre et la plus juste. Attiser la curiosité du visiteur par le fait qu’il ne sait pas ce qu’il va trouver en venant plutôt qu’en le lui disant et finalement, laisser à certain d’entre eux une sensation de frustration.
La surenchère de qualificatifs et de superlatif peut avoir un effet positif à court terme, mais a le terrible désavantage de décrédibiliser le discours.
Nous avons parié sur la sobriété, la simplicité, le dialogue, le conseil la qualité des prestations et la liberté de chacun de nous suivre dans cette démarche.
Que constatons-nous aujourd’hui ?
Après deux ans, plus de 200 artistes internationaux exposés, certains déjà bien connus comme Patrick Moya, d’autres émergents, quelques-uns que nous avons vu naitre dans cette activité et d’autre tristement disparaitre, nous constatons que notre stratégie, que nous avons voulu la plus transparente, a parfaitement fonctionné.
Avec près de 140 000 visites de plus de 16 000 visiteurs, des vernissages recevant entre 100 et 250 personnes venues du monde entier chaque mardi partager leur passion, discuter avec les artistes exposés, Pirats Art Network est devenu l’acteur le plus important dans la représentation Artistique dans les mondes virtuels toutes nations confondues.
La fidélité des artistes et des visiteurs à notre structure se constate chaque jour par leur présence et l’image qu’ils diffusent de notre action et de sa qualité.
Tout cela à été possible par un très important travail que nous avons mené en collaboration avec quelques bénévoles comme Mathieu Laporte, Elie Maurice et des partenaires comme Christian Dalinges, Dominique Vernageau et Jean-Luc Floris, sans oublier les membres de l’association.
Afin de poursuivre ce projet et parce que les coûts qui incombent à l’association ont fortement augmentés, principalement liés à l’augmentation du tarif de location des serveurs Linden Lab, Pirats Art Network doit maintenant trouver de nouvelle sources de financement car, si l’équilibre à été maintenu jusqu’à ce jour par quelques dons généreux, les cotisations et nos fonds propres, les développements à venir ainsi que le fonctionnement quotidien ne peuvent plus être assumé dans les mêmes conditions.
C’est pourquoi, nous avons décidé de nous donner quelques semaines afin de trouver un ou plusieurs partenaires et mécènes qui ont, comme nous l’avons, le désir qu’une telle expérience, devenue une réalité, se poursuive. Depuis le début de cette aventure nous avons été intransigeants sur les conditions dans lesquelles nous souhaitions que Pirats Art Network agisse, nous n’avons jamais sacrifié un seul des principes fondateurs de notre démarche dans quelque but que ce soit car l’intégrité de notre concept est la garantie de son succès, succès qui sert chaque artiste et son travail.
Nous ne sacrifierons donc rien de cela dans un partenariat, et nous souhaitons que ce partenaire partage nos convictions, que l’Artiste et l’Art se trouvent au centre de tout système qui se doit de les servir. La création est la matière première de la promotion des Arts et il serait aberrent de vampiriser cette ressource culturelle vitale.
Nous tenons à remercier toutes celle et ceux qui nous ont soutenus, aidés a faire de ce qui aurait pu apparaitre comme une utopie, ce qui est devenu une réalité, Pirats Art Network, un véritable réseau international, sans frontière, d’artistes et de passionnés qui partagent la même vision du partage.

Nathalie & Jean-Marc »

Une réflexion sur “Pirats art network en danger – Les fondateurs cherchent des partenaires et mécènes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s